La bande à Kaader est née à la toute fin 2011, probablement lors d’un passage du nuage radioactif de Fukushima au dessus de l'Hérault, et elle a pour mission d'écumer la scène oi/street-punk du sud de la France. Héritière d’un monde ou mariages princiers et révolutions récupérées tentent de nous faire avaler la couleuvre obèse d’un avenir meilleur, la B-A-K est venue réveiller toutes les oreilles alanguies en ressuscitant une soupe populaire qui a déjà fait ses preuves : la oi !.

La Bande à Kaader compte péter aussi haut que son cul le lui permettra, en rebattant les oreilles des empêcheurs de tourner en rond jusqu’à l’écœurement. Elle distille pour cela un street-punk tirant sur le rock alternatif et des convictions résolument antifas, couplés à une envie révoltée de dénoncer toute forme de mauvais goût, d’oppression, ou d’injustice. Mulrik, Jaade, Baastien et Gaab viendront donc prochainement dans vos quartiers pour mettre les pieds dans le plat et vous rappeler que lorsque ça a l’air pire demain, faut pas oublier que c’était mieux avant. Kaader c’est comme une espèce de manager de la bande, il ne vient pas aux concerts, ça le fait chier.
Logo de la bande à Kaader